SBU – Schweizerische Buddhistische Union

Retour en arrière

Rapport,

Rencontre personnes chargées de l'encadrement religieux le 11. avril 2013

La section intégration de l’Office fédéral des Migrations a organisé, le 11 avril, une rencontre avec le thème « personnes chargées de l’encadrement religieux ». De nombreuses organisations religieuses et interreligieuses étaient invitées à réfléchir ensemble avec les représentants de l’administration fédérale au rôle des communautés religieuses dans le processus d’intégration. Hokyo Morales y a participé au nom de l’USB.
Monsieur Marc Schinzel de l’Office fédéral de la justice et Madame Valérie Wirth-Würgler de l’Office fédéral des migrations ont donné quelques explications de la loi suisse sur les religions et des modifications en cours de la loi sur l’intégration. Dans ces exposés, il a été souligné que a religion n’est que très rarement à l’origine de conflits dans le processus d’intégration. Au contraire, sur le plan fédéral, les communautés religieuses sont de plus en plus perçues comme des acteurs de l’intégration. Les deux intervenants ont commenté le plan d’intégration élaboré par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga qui devrait être pleinement opérationnel dès 2015. Dans ce plan, le dialogue avec les communautés religieuses occupe une place importante.
L’avocat Alberto Achermann qui dirige une étude sur les permis des personnes chargées de l’encadrement religieux et sur les instructions spécifiques dans la loi du travail a présenté l’objectif de son travail. Certains points dans ces instructions sont encore contestés. L’étude menée par Alberto Achermann cherche à examiner si leur application concrète risque d’engendrer des discriminations.
Après ces présentations très instructives, les participants ont eu l’occasion d’échanger en groupes et en assemblée plénière. Trois questions ont formé la base de discussion :
• Quelle fonction ont les personnes chargées de l’encadrement religieux au sein de leurs communautés ?
• De quelle façon les personnes chargées de l’encadrement religieux et les communautés religieuses peuvent-elles favoriser l’intégration ?
• Quelles sont les difficultés potentielles ? Quelles sont les expériences des communautés avec l’intégration et quelles sont les solutions de problèmes possibles ?
Un procès verbal de la journée sera envoyé aux participants et sera mis à disposition des personnes intéressées.
Hokyo Morales